astuces pour pâte à sel

Le modelage de la pâteCertains préféreront travailler sur une feuille de papier d’aluminium mais pour les grandes pièces, il sera préférable de travailler directement sur une tôle à biscuits. De cette façon, vous n’aurez pas à soulever ou transporter la pièce avant la cuisson, puisque la tôle à biscuits ira directement dans le four de votre cuisinière.

Le papier d’aluminium a comme avantage de donner d=un dos parfaitement lisse à votre pièce et s’enlève facilement après la cuisson.
Si vous désirez ajouter une pièce à une autre, mouillez les deux morceaux légèrement et la cuisson fera le reste. Vous pouvez également mélanger des miettes séchées de pâte à sel à de l’eau et vous en servir comme colle. Pour des morceaux qui devront obligatoirement rester suspendus dans les airs, comme la jupe d’une poupée, soutenez le morceau avec un peu de papier d’aluminium chiffonné. Une fois la pièce suite, vous les enlèverez. Époussetez la pièce avec un pinceau doux pour enlever les miettes sur le dessus de votre objet. Comme ca, vous éviterez qu’elles cuisent sur la surface et vous garderez un objet lisse jusqu’à la fin.
La pâte en couleursPour la pâte qui sera dans les mains d’enfants, n’utilisez que des colorants naturels et comestibles. Vous pouvez colorer toute la pâte ou la divisez en autant de morceaux que vous aurez de couleurs différentes. Vous n’êtes pas obligé de vous en tenir aux colorants à gâteaux. Essayez une tasse de café à la place d’une tasse d’eau, quelques cuillers de paprika, de cannelle ou de cacao dans un peu d’eau, etc. Mélangez jusqu’à obtenir une couleur homogène ou juste un peu pour une pâte marbrée. Pour les colorants à pâtisserie, n’employez que quelques gouttes à la fois et pétrissez jusqu’à obtenir une couleur uniforme. Les poudres à boisson (celles où il faut ajouter le sucre nous-mêmes) peuvent aussi servir et en plus, elles donnent un parfum particulier à la pâte (vous pouvez faire des oranges qui sentent vraiment l’orange!).

Si la pâte ne sert qu’aux adultes, vous pouvez utiliser des peintures Tempéra ou acryliques. Prenez des peintures liquides et seulement quelques gouttes à la fois. Pour des marbrures à plusieurs couleurs, utilisez une goutte ou deux de deux ou trois couleurs et mélangez qu’à moitié pour que les couleurs restent séparées.

Une autre façon de faire est de préparer plusieurs couleurs différentes sur de petites quantités de pâte, de les aplatir en crêpes fines et de placer toutes les crêpes l’une par dessus l’autre. Roulez-les et coupez au couteau. En pressant ces tranches de différentes façons, vous obtiendrez des modèles audacieux.

Lorsque vous travaillez avec de la pâte colorée, assurez-vous de vous laver les mains fréquemment pour conserver les couleurs les plus pures possibles; et souvenez-vous que le temps de cuisson est différent.
Formes et texturesDécoupages
Étalez la pâte sur 1 cm d’épaisseur, sur la plaque de four et découpez des formes avec des moules à pâtisserie, des moules à beignes ou des douilles à glaçage de gâteaux. Enlevez l’excédent de pâte autour des formes avec une raclette de bois enfarinée.

Rayures
Pour dessiner une ligne ou deux, utilisez un cure-dent ou une tige à brochette. Pour plusieurs lignes régulières, appuyez un peigne à plat sur un morceau de pâte, mais sans tirer dessus. Vous obtiendrez aussi des lignes de petits trous en pressant l’extrémité des dents du peigne sur la pâte.

Effet de sciure
En faisant passer de la pâte souple et sèche dans une passoire à thé, vous obtiendrez de minuscules copeaux de pâte. Pour utiliser cette technique, vous devrez préparer la pâte avec du sel très fin.

Filaments de pâte
À la place de la passoire, vous utiliserez un presse-ail pour obtenir des filaments de pâtes comparables à du vermicelle, Vous pourrez les utiliser pour imiter les cheveux ou des toisons d’animaux.

Impression d’objets
L’impression d’objets dans la pâte permet de créer des motifs en creux très décoratifs. Vous pouvez vous servir de boutons ou de graminées pour composer un dessin sur une plaque, ou prendre un des côtés d’une râpe à fromage pour donner une texture à une forme découpés (comme les écailles d’un poisson par exemple).

Impression de la pâte
Si vous pressez la pâte sur un objet en creux, vous obtiendrez en retirant le moule un motif en relief. Vous pouvez plus facilement pressez le moule sur la pâte de cette manière: Étalez la pâte sur 1 cm d’épaisseur. Enfarinez légèrement le moule avec un pinceau et pressez fermement sur la pâte. Retirez le moule délicatement et égalisez les bords du motif avec une couteau bien aiguisé. Lavez la forme à l’eau et laissez sécher à la température de la pièce. Vous pouvez utiliser n’importe quel moule disponible dans la maison ou en fabriquer vous-même en argile, en Fimo ® ou en Sculpey ®.
Rouleaux pour tresses
Modelez la pâte en rouleau. Posez les mains avec les doigts serrés au centre du rouleau. Faites rouler la pâte d’avant en arrière en écartant progressivement les doigts. Mettez plus de farine que d’habitude dans la pâte et, éventuellement, un peu de colle à tapisserie de manière à ce qu’elle reste souple et ne casse pas (très important pour la manipulation de ces rouleaux pour les couronnes de tresses). Faites les tresses en commençant par le milieu puis en faisant un côté puis l’autre, pour les garder très régulières.
Modelage
Pour obtenir des feuilles ou des fleurs identiques, coupez des tranches de même dimension dans un rouleau de pâte. Faites des boules, aplatissez-les sur la plaque et modelez du bout des doigts. Faites les nervures avec une spatule.
Séchage

Séchage à l’air libre

Cette méthode convient parfaitement aux petits objets mais les plus gros développeront des bulles à l’endos et le centre ne séchera pas complètement. Des pièces d’un millimètre d’épaisseur prendront une journée à sécher. Comptez une journée pour chaque millimètre supplémentaire.
Comme certains objets seront longs à sécher même au four, il est possible de laisser ces objets sécher à l’air libre pour une journée avant la cuisson. Cela vous sauvera sur votre facture d’électricité, bien que certaines pièces ne sécheront pas aussi uniformément lorsqu’elles iront au four. Essayez et vous verrez.
Cuisson au four

Puisque la cuisson au four conventionnel assèche la pièce du dehors vers le dedans, plus elle est épaisse et plus la pièce prendra du temps à sécher. N’essayez jamais d’augmentez la chaleur du four pour aller plus vite! Pour chaque demi-centimètre d’épaisseur, cuisez l’objet pour 1 heure à 75°C. Après ce calcul, quelque soit l’épaisseur de votre pièce, ajoutez une demie heure à 100°C, puis une demi-heure à 125°C, puis une heure à 150°C.

Pour les objets colorés, la marche à suivre est la suivante:

Pour chaque demi-centimètre d’épaisseur, cuisez l’objet pour 1 heure à 50°C. Après ce calcul, quelque soit l’épaisseur de votre pièce, ajoutez une demie heure à 75°C, ajoutez une demie heure à 100°C, puis une heure à 125°C. N’allez pas au delà de 125°C. De cette façon, vos couleurs ne pâliront pas ou ne changeront pas durant la cuisson. Si les couleurs pâlissent un tant soit peu pendant la cuisson, une couche de laque les ravivera.
La pâte de blé entier prend moins de temps à sécher que celle à la farine tout usage. Pour les objets faits de cette pâte, prévoyez une journée à l’air libre puis cuisez-les très lentement au four le jour d’ensuite.

Ce sont des guides de cuisson mais chaque four cuit de façon différente. Si des craquelures ou des bulles apparaissent sur la pièce durant la cuisson, baissez la température du four immédiatement et cuisez à une température plus basse pendant un certain temps. Vous devez surveillez la cuisson de très près, surtout durant les 2 premières heures. Pour se débarrassez des bulles d’air piquez les bulles avec une aiguille fine pour en chasser l’air.
Certaines tôles foncées sont conçues pour accélérer la cuisson. Si vous en utilisez une, soustrayez 25° sur les températures citées ci-dessus. Si possible, enlevez le papier d’aluminium avant la cuisson et placez la pièce directement sur la tôle à biscuits. De cette façon, elle absorbera plus de chaleur par en-dessous.

Cuisson sur la cuisinière au gaz

Les cuisinières au gaz cuisent deux fois plus vite que celles à l’électricité. La température dans le four sera habituellement de 140°. Pour régulariser la température à un niveau raisonnable de cuisson, cuisez pendant 1 heure avec la porte à moitié ouverte, puis une autre heure avec la porte au trois quart fermée puis une autre heure la porte complètement fermée.

Cuisson au four micro-onde

Puisque certaines pièces peuvent prendre jusqu’à 14 heures dans un four conventionnel, la cuisson au micro-onde est beaucoup plus rapide. L’objet ne sera pas cuit de l’extérieur vers l’intérieur mais de l’intérieur vers l’extérieur. Comme les ondes ne peuvent pénétrer plus de 2,5 cm d’épaisseur, votre objet ne devra pas excéder 5 cm d’épaisseur pour une cuisson complète. Utilisez la puissance la plus réduite de cuisson, soit la décongélation ou le niveau de réchauffement d’aliments déjà cuits, qui doivent être entre 65 et 195 watts. Faites attention que l’objet ne brûle pas à l’intérieur.

Comment savoir quand l’objet est complètement sec?

Tapez légèrement sur le dos de l’objet avec votre doigt ou une cuiller et si le coup sonne creux, la pièce est sèche. Le son sera le même partout ou vous taperez si l’objet est complètement sec.

Brunissage des pièces

Puisque les pièces peuvent rester presque blanches dans un four à 125 degrés, certaines pièces nécessiteront un peu de couleur. Vous pouvez brunir la pièce en la plaçant au four à 200° C. Vous devez surveiller très attentivement pour que cela ne brûle pas. Une autre technique qui demande un peu moins de concentration d’esprit est le brunissage au sel. Brossez une solution d’eau salée sur les pièces pendant la durée au four de brunissage (après la cuisson complète). La couleur n’est pas le seul avantage de cette méthode puisque les cristaux de sel fondus donneront une couche dure qui ressemble beaucoup à de la laque.

Pour brunir juste une partie de l’objet, brossez un peu d’huile végétale sur les parties à brunir et couvrez les autres de papier d’aluminium. Si vous voulez une couleur lustrées, essayez un mélange d’eau et de lait. N’oubliez pas que les parties brunies deviendront plus foncées une fois la laque mise. Si vous n’êtes pas certain de la couleur que vous voulez obtenir, brossez juste un peu d’eau sur l’objet pour vous donner une idée de la couleur que la pièce deviendra avec de la laque.

Glaçage au sel

Les cristaux de sel se dissolvent sur la surface pour donner une couleur beige uniforme. Les formes n’ont pas besoin d’être vernies par la suite.
Pendant la dernière heure au four à 150 C, passez plusieurs fois de l’eau salée sur les formes à l’aide d’un pinceau. Si vous souhaitez que la surface soit plus dorée, réglez le four à 200 C et faites le glaçage lorsque vous avez obtenue l’intensité désirée.

Pâte blanche

La surface des formes reste blanche si on la laisse sécher à l’air libre ou si on la sèche au four à moins de 125 C.

Effet de relief

Pour obtenir un granulé d’un brun plus ou moins foncé, pendant la dernière heure au four à 150 C, passez un mélange d’eau et de sirop de mélasse sur la forme avec un pinceau.

Peinture

Pour obtenir des couleurs éclatantes et une surface lisse, il est nécessaire d’appliquer une couche de base, en blanc opaque, passé à la brosse. Les couleurs acryliques sont très brillantes et s’appliquent uniformément. Prenez garde toutefois de ne pas en mettre trop épais, sinon la peinture s’écaillera.
Les peintures à l’eau conviennent aussi en autant que vous ayez mis une couche de base pour empêcher la pâte de boire la peinture. Sinon, vous devrez appliquer plus d’une couche de peinture à l’eau sur toutes les surfaces peintes. Si les formes se couvrent de petites fissures après le séchage, soit que la couche de peinture était trop épaisse ou que cette marque de peinture est incompatible avec la pâte à sel. Pour donner une teinte « de peau » à vos personnages, mélangez du blanc, de l’orange, du jaune et beaucoup d’eau jusqu’à ce que vous ayez atteint la teinte de votre choix.
VernisLes vernis trop clairs nécessiteront plusieurs applications car ils pénètrent dans la pâte. Les vernis plus épais offrent une bonne protection contre l’humidité, et les fêlures qui en découlent. Les vernis peuvent être employés soit en aérosol ou en liquide, avec un fini mat, lustré ou semi-lustré selon votre choix. Les formes doivent être bien sèchent sinon elles perdront de leur éclat et, avec le temps, le vernis finira par se décoller.

Vernis à la colle

Quand les pièces sont complètement sèches mais encore chaudes, trempez-les brièvement dans un mélange d’une portion de colle blanche d’écolier pour trois portions d’eau. Laissez sécher sur un grillage de 12 à 24 heures. Finissez avec un aérosol acrylique. L’avantage de cette méthode est qu’il donne de la résistance aux pièces et qu’elles seront plus douces. Essayez plusieurs marques de colles, car certaines laissent des résidus blanchâtres au séchage.

Publié dans créations | Pas de Commentaires »

123456

bécasses et littérature |
joe et mohamed |
famillyplume |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | commando
| ETHERNALYS
| Pour les fans de mangas