autour de nos amies les abeilles…

thumbnailcavnszcf.jpg 

le miel 

on reconnait au miel des propriétés médicinales préventives et curatives depuis la haute antiquité. Utilisé largement dans un cadre thérapeutique empirique de nombreux chercheurs ont scientifiquement remarqué ses propriétés. Notons en particulier son innocuité absolue et sa parfaite tolérance meme à doses élevées, la réalité d’un grand nombre d’avantages nutritifs et énergétiques, l’existence d’actions variées fort interessantes (digestive, laxative, diurétique, émollientes, sédative, antitoxique, antiseptique, antianémique, fébrifuge…)

le miel est le seul produit sucrant naturel pour l’homme: il est riche en sucres simples directement assimilables et doué d’un haut pouvoir énergétique (100g de miel = 300 calories) ainsi que particulièrement recommandé chez les sportifs par sa double action dynamogénique et stimulante du coeur. la consommation minimale d’entretienchez l’adulte se situe entre 30 et 40g/jour (une bonne cuillerée à soupe); chez l’enfant cette consommation oscille entre 5 et 15g/jour en cure permanente en remplaçant le sucre par le miel par exemple.

le miel est indiqué dans les asthénies (ou états de fatigue) à tous degrès et surtout dans le sconvalescences, les anorexies (ou pert es  d’appétit) et amaigrissements (surtout chez l’enfant et le nourrisson), la constipation sous toutes ses formes, les ulcères gastro (duodénaux et infections intestinales, les anémies (apanage des miels foncés) et pour faciliter le travail du coeur, les affections ORL et affections bronchiques, la facilitation de la diurèse, le nervosisme et les insomnies (indications des miels fortement aromatiques) entre autre…

thumbnailcackj1va.jpg

la gelée royale

à travers de très nombreuses recherches scientifiques et expérimentations cliniques menées à ce jour il faut retenir que la gelée royale est d’une totale innocuité, sans aucun effet secondaire ni contre indication et quelle possède un certain nombre de propriétés particulièrement interessantes sur le plan de la santé, notamment: une augmentation de la consommation d’oxygène par le stissus (avec amélioration du métabolisme); un renforcement de la resistance à la fatigue, au froid, aux infections et aux stress en tout genre; une stimulation de l’activité intellectuelle et de l’humeur psychique (avec diminution de l’émotivité); une augmentation globale de la vitalité et un ralentissement du vieillissement…

les doses sont généralement à prendre le matin à jeun en cures régulières de 4 à 6 semaines chaque trimestre sous différentes formes: pure et fraiche dans des petits pots en verre (de 10 à 20g le plus souvent) à conserver toujours entre 0 et 5°C dont il faut prendre par voie sublinguale entre 600 et 900mg/jour (le quart ou la moitié chez l’enfant suivant l’age); pure et lyophilisée en gélules, caspules, flacons ou ampoules (à conserver dans un endroit sec) dont on avale 200 à 300mg; ou en association (le plus souvent avec du miel mais aussi du pollen ou du propolis).

la gelée royale est une substance revitalisante et stimulante, antifatigue et antistress ainsi que rééquilibrante que l’on indique essentiellement dans les cas d’asthénies (dont seuxuelles) et les convalescences (médicales ou chirurgicales) ainsi que les états de surmenage (physique et intellectuel); les anorexies ou pertes de l’appétit ainsi que le samaigrissements et les états de maigreur; les retards de croissance (chez l’enfant et el nourrison); les terraisn déficients constitutionnels; le vieillissement prématuré et les troubles de la mémoire l’accompagnant; les états dépressifs mineurs, d’anxiété, d’inhibition et de manque de confiance en soi ainsi que les états de stress…

thumbnailcaei5mzz.jpg

le pollen

depuis de nombreux siècles les apiculteurs connaissent l’importance du pollen dans l’alimentation des abeilles mais à partir de la moitié du XX° siècle des travaux analytiques et expérimentaux démontrent son grand intéret pour la santé de l’homme et notamment son extraordinaire richesse qualitative et quantitative en éléments nutritifs aisni que la présence d’un principe de croissance et de substance antibiotique naturelle active ainsi que diverses actions salutaires au niveau de nombreuses fonctions organiques.

le pollen polyfloral (réunissant la plus grande variété possible d’espèces botaniques) est le seul pour lequel existe des données expérimentales et cliniques fiables: il se présente le plus souvent sous forme de pelotes de couleurs variées en pots à conserver toujours impérativement dan un endroit sec pour une consommation journalière se situant entre 15 et 40g chez l’adulte de poids normal et entre 5 et 15g chez l’enfant selon l’age à prendre en cure de 3mois 2fois par an ou en continu à dose d’entretien par voie orale en une ou plusieurs prises.

un tel mélange de nombreux pollens de fleurs est tonifiant et revitalisant (action à l’origine d’un plus grand bien etre général), rééquilibrant du métabolisme et de diverses fonctions organiques (notamment digestives) et désintoxifiant de tout l’organisme (dans le cadre d’une action naturelle physiologique); indiqué pour les asthénies ou états de fatigue, convalescences, anorexies ou pertes de l’appétit, amaigrissements et états de maigreur, les états carentiels, les terrains déficients constitutionnels et les retards de croissance, le vieillissement prématuré et les troubles de la mémoire, la fragilité capillaire (purpura), la constipation fonctionnelle et diverses collites, le prostatisme et la colibacillose, les états dépressifs mineurs et chute anormale ou prématurée des cheveux, ongles cassants et fragilité cutanée…

thumbnailcamtec2a.jpg

le propolis

la 1° sphère d’action privilllégiée de la propolis concernne l’otorhino laryngologie où elle permet de guérir facilement et très rapidement de nombreuses affections couramment rencontrées en automne et en hiver en particulier: les angines banales habituelles (utilisée sous forme de mllorceaux ou pates à macher, tablettes ou pastilles à sucer, ou encore spray à pulvériser directement dans la gorge – associées entre lles si nécessaire); les pharingites et laryngites; les rhino pharyngites, rhinites et sinusites (utilisée dans ces cas sous forme de poudre fine prisée dans chaque narine préalablement lavée avec une soluté isotonique d’eau de mer sous pression); les otites externes (utilisée alors sous forme de poudre ou de teinture).

la 2° grande sphère d’action touche à la stomatologie: pour l’hygiène bucco dentaire et combattre la mauvaise haleine; les inflammations des gencives (gingivites) ou de la langue (glossites); les inflammations de la muqueuse buccale (stomatites) et aphtes; les mycoses buccales à candida albicans (muguet); les affections des tissus de soutien des dents: gencives, cément, ligaments, os alvéolaires (parodontoses); les infections et douleurs dentaires (procure un soulagement immédiat) > utilisée dans tous ces cas sous forme de morceaux ou pates à mastiquer, bains de bouche, tablettes, pastilles à sucer; batonnets à emplatre gingival, pates dentifrices ou cheewing gum (commode et agréable en prévention).

la 3° sphère d’utilisation majeure concenrne la dermatologie où elle couvre un immense champ d’indications comme: les coupures, petites blessures aisni que brulures légères; les engelures, crevasses et fissures anales; les petits abcès, furoncles et suppurations diverses; les ulcères variqueux, escarres et cicatrisations lentes et difficiles; les cors, durillons, callosités et verrues > le plus souvent utilisée dans ces cas par voie locale externe sous forme de crèmes, pommades, spray ou teintures alcooliques mais aussi sous forme de propolis naturelle purifiée en poudre ou cataplasme pateux appliquée sur les lésions sous pansement occlusif (pour les plaies, escarres, cors ou verrues par exemple).

thumbnailca9wiqnu.jpg

en somme merci les gentilles abeilles, les joyeuses petites infirmières des hommes !!

Publié dans santé | Pas de Commentaires »

123456...11

bécasses et littérature |
joe et mohamed |
famillyplume |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | commando
| ETHERNALYS
| Pour les fans de mangas